LE MAGASIN AVANT/APRÈS

Surement l'article que j'avais le plus hâte de vous écrire. L'évolution du magasin , ce qu'il était avant et ce qu...


Surement l'article que j'avais le plus hâte de vous écrire. L'évolution du magasin, ce qu'il était avant et ce qu'il est devenu aujourd'hui. Inutile de vous cacher que les travaux étaient longs puisque vous avez vécu l'aventure à mes côtés grâce aux réseaux sociaux (merci encore).

Je suis bien contente que tout cela soit terminé , 2 mois et demi c'est long, très long. On a l'impression de ne jamais voir le bout, surtout quand des galères viennent s'y rajouter.

C'est le 31 décembre 2016 que j'ai récupéré les clefs du local, les clefs de ma deuxième maison  puisque j'y passe clairement plus de temps que chez moi ! C'est mon amoureux qui a déniché cette petite perle, un midi sur sa pose déjeuner. 35m2 de surface de vente + une cuisine + un bureau + des toilettes soit un total de 45m2 de bonheur. Que demandez de plus ? Je vous assure que c'est le pied quand vous trouvez un local de ce genre car la cuisine et le bureau c'est plutôt rare. Ni une ni deux le local était à moi. Gros potentiel on est d'accord, mais gros travaux en prévision car l'état du magasin était très loin de permettre d'ouvrir dans la foulée.

C'est aux côtés de Delphine Le Fur  (ici son site) décoratrice d'intérieur que j'ai décidé de travailler. Il était pour moi important de m'entourer d'une personne qualifiée qui allait pouvoir me diriger et me conseiller, notamment dans le choix des peintures et de la tapisserie. J'avais peur de me perdre toute seule, alors 2 cerveaux valent mieux qu'un ! Jeune et dynamique elle a su prendre le temps de m'écouter et de respecter mes envies. Notre collaboration débute fin octobre, lorsque je prends la décision de la contacter. On démarre alors un long travail de réflexion. J'annonce à Delphine que je souhaite une atmosphère actuelle et élégante s'inspirant des concepts stores parisiens, le tout en restant abordable afin que les clientes de tous âges puissent franchir la porte et s'y sentir bien. Je voulais aussi casser les codes des magasins vendant de la cosmétique souvent identiques et sans âme.

De nos deux premiers rendez-vous ressortent une planche d'ambiance, que je m'empresse de montrer à ma famille, mes amis, mes anciennes collègues ... j'ai besoin d'avoir un maximum de retours, pour confirmer ou non mes idées. Les avis sont très positifs, le magasin me ressemble & aspire à de belles choses. J'avais publié la planche sur Instagram (@autourdeclelia) et vos retours étaient aussi très positifs. Vous pouvez constater qu'en ce temps là je n'avais pas encore reçu le courrier des avocats du groupe Chloé (si tu as loupé l'article il est ici) puisque sur la planche est affiché fièrement Autour de Chloé.


Pourquoi cette planche ? Plus que primordiale, elle était le reflet de mes pensées. J'ai donc validé auprès de Delphine l'esprit général du magasin & il était temps pour nous de fixer les prochains rendez-vous pour valider le choix des peintures, du sol & de la tapisserie. Une fois tous ces éléments en main les gros travaux pouvaient commencer. Avant cela on avait déjà déblayé ce que l'ancienne locataire avait pu laisser, retirer son enseigne, analyser l'état des murs, du sol, jauger l'humidité présente ou non sur certains murs ... Le constat est sans appel il faut tout refaire. Le plafond manque de s'effondrer, le sol n'a pas d'uniformité (carrelage, parquet & moquette sur les marches), les murs s'écaillent et sont humides, les luminaires ne sont pas aux normes, les prises électriques non plus ... Des longs travaux s'offraient à nous (joie bonheur amour).


Première étape, les murs et retirer la moquette des marches. Il fallait redonner vie à ce magasin, du moins commencer. Les murs ont tout de même nécessité 15 jours complets de travaux. Il a fallu reboucher les 1345678 trous, poncer, assainir, poncer encore, assainir encore, mettre un primer & encore en mettre un autre, puis une sous couche,  mettre la peinture ... un travail quasi titanesque car les murs étaient vraiment morts. Pendant cette période j'étais encore salariée, mes journées étaient à rallonge mais j'ai pu compter sur l'aide ultime de mon amoureux, plus débrouillard que jamais et de mes amis. Sans eux mes mains sentiraient encore la peinture !


Deuxième étape, redonner vie aux marches qui ont perdu leur moquette (danse de la joie). Ces marches auront tout de même eu besoin de 5 couches d'enduit et trois couches de peinture sans oublier les 345678 heures de ponçage à la main pour égaliser le tout. Au final le résultat est plus que canon, les marches reprennent vie et nous on peut passer à la suite.


Troisième étape, le sol, avant de le poser il faut poncer (à la main toujours sinon c'est pas drôle) la deuxième partie du magasin (là ou il y avait le vieux parquet) car en dessous de ce parquet so 60's il y avait quoi ? de la moquette ... encore !!!! Mon nouveau parquet pvc plaque plombante (rien que ça) venant tout droit d'Angleterre allait redonner modernité à tout cela. C'est soit disant un nouveau concept de parquet qui ne nécessite aucune sous couche, colle ou autre moyen de pose. Dit comme ça il avait vraiment l'air super simple a poser ce parquet (mais pourquoi faire simple lorsqu'on peut faire compliqué ?). Alors effectivement la pose est simple de compréhension, mais ce qui nous a grandement posé problème c'est que même si la boutique vous paraît sympa, les murs ne sont pas droits ... donc forcément rien ne l'est et la totalité du sol a du être fait sur mesure ! Alors là... chapeau aux copains et au chéri, des vrais guerriers ! 1 journée pour la première partie , 1 autre pour la deuxième partie et pour les marches ... bah encore une journée ! Finalement c'était beaucoup plus long que prévu mais le résultat est splendide & puis je n'étais enfin plus salariée, j'avais la totalité de mes journées pour me consacrer à fond sur le magasin donc j'étais coach de mes copains :)


Quatrième étape, la tapisserie. Celle qui vous fait de l'oeil à chaque fois que vous rentrez dans le magasin. Simplicité de pose (encore heureux vu le prix) sauf que ... La décoratrice (mais ne n'est pas bien grave)  n'avait pas compté la bonne quantité de tapisserie. Je me retrouve donc avec un sérieux problème puisque le fournisseur m'annonce une rupture de stock. Il faudra donc attendre plus d'une semaine avant de pouvoir terminer le deuxième mur.


Cinquième étape, le grand ménage. Avec tous ces travaux la poussière était vraiment très présente sans compter la saleté accumulée avant notre arrivée. 2 jours complets pour faire le ménage, balayer, astiquer (vous connaissez la suite). Puis je me suis attaquée à la vitrine 2h30 de nettoyage, j'ai du m'y reprendre à 5 fois tellement les vitres étaient sales, je vous laisse faire le calcul !

Sixième étape, le mobilier. Il était enfin temps de partir faire des emplettes. C'est avec l'amoureux qu'on est allé chercher les meubles un peu partout. Tant sur le net, qu'en magasin. Je pensais m'éclater et vivre le truc à fond mais j'étais totalement stressée. Les choses se rapprochaient alors je ne voulais rien louper, rien oublier, je voulais que tout soit parfait. On a passé 6 heures chez Ikea, on analysait tout, on mesurait tout des vrais professionnels.  J'avais d'ailleurs posté une photo sur Instagram (@autourdeclelia) quand on a quitté Ikéa car la voiture était tellement blindée qu'on a bien fait de ne pas craquer sur un objet supplémentaire, il ne serait pas passé ! Je vous parle d'Ikéa car c'est dans ce magasin qu'on a passé le plus de temps mais je suis aussi allée chez Nox, Maison du Monde, Etoile d'M et j'en passe.


Septième étape, la pose de l'enseigne et des adhésifs sur la vitrine. Je n'ai strictement rien fait pour cela à part démarcher un artisan & attendre que les poseurs prennent enfin le temps de venir me voir. J'avais demandé la pose avant le 15 mars elle a finalement eu lieu le 21 (tout va bien). J'avais à l'avance fait le choix de la typographie pour l'enseigne et les adhésifs.


Huitième étape, monter les meubles. Je suis super fière de vous dire que j'ai monté tous les meubles toute seule comme une grande. Bon ok, heureusement que ma mère m'avait prêté sa visseuse sinon j'aurais eu très mal aux mains. Ce qui ressort de cette période Bob le Bricoleur c'est que je n'ai décidément pas l'esprit logique. J'avais beau y mettre toute la bonne volonté du monde j'ai buté sur certaines étapes de la construction. Heureusement ma maman débarque avec des kouign amann, de la bonne énergie bretonne pour redonner le sourire ! Une maman ça sert toujours car je vous avoue que j'ai parfois oublié de manger pendant les travaux :)


Neuvième étape, la mise en place. Là je me suis vraiment éclatée, j'ai effectué les choses avec amour, passion et j'ai constamment pensé à vous, j'ai essayé de faire au plus simple de façon à ce que vous vous sentiez bien dans le magasin, que vous puissiez tester la quasi totalité des produits. Ma maman et ma tante sont venues en renfort pour la mise en place des produits car au bout de 2 jours je n'avais toujours pas terminé et nous étions à J-1 de l'ouverture. Tout était enfin prêt, l'ouverture pouvait enfin avoir lieu le lendemain, ce fameux samedi 25 mars. Je vous ai raconté ma première semaine au magasin, l'article est juste ici.

J'ai puisé toute la force auprès de mes proches mais aussi auprès de vous. Vous êtes une source de motivation énorme & vous savez trouver les bons mots pour m'encourager, me féliciter, me réconforter et bien plus encore. Alors merci & restez comme vous êtes.


PS : J'allais oublié , on a aussi posé les suspensions luminaires. Ce n'est pas moi qui suis montée en haut de l'échelle (plus de 3 mètres de haut tout de même) mais encore une fois mon cher et tendre, qui se disait pourtant pas manuel ...













7 commentaires

  1. Mais pourquoi je ne suis pas en Bretagne ? Ton magasin contient tout ce que j'achète en ligne. Tu as pas mal de produits végane !
    La boutique est vraiment belle, tu as de quoi être fière !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou
      Peut-être que tu aura l'occasion de venir sur Vannes un jour. En tout cas le site internet sera en ligne à la fin du mois, donc tu pourras vivre aussi l'aventure comme si tu y étais :)

      Bisous & merci.

      Supprimer
  2. Magnifique ce que tu as fait avec cette boutique :) Je n'ai pas eu la chance de faire partie du binôme qui est passé te rendre visite samedi dernier (Jeremy & Océane) mais je fais aussi partie de l'équipe Check it / 120 secondes et on a eu un vrai coup de cœur pour ta petite boutique :) A bientôt peut être si un jour on se lance "pour de vrai" dans l'aventure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Severine
      Merci pour ton commentaire & j'espère que l'aventure Check It va continuer pour vous.
      Bisous & à bientôt

      Supprimer
  3. Très joli magasin vous avez bien travaillé :) Tout plein de bonnes choses et de réussite surtout !
    Hate de voir ton site internet et de pouvoir passer mes petites commandes :)
    <3

    RépondreSupprimer
  4. Camille P12 juin, 2017

    J'ai découvert samedi la jolie boutique et franchement bravo pour les travaux c'est superbe ! La boutique est super agréable et je suis ravie de pouvoir trouver tous ces produits à Vannes et ne plus avoir besoin de commander en ligne... Depuis le temps que je veux essayer les produits Nominoë :)

    RépondreSupprimer