Fille de divorcés, j'suis une nana moderne !

Je ne sais vraiment pas pourquoi je commence à écrire cet article. Comme une envie soudaine à 3 heures du matin ( tout est normal ). No...

Je ne sais vraiment pas pourquoi je commence à écrire cet article. Comme une envie soudaine à 3 heures du matin (tout est normal). Non franchement je ne sais vraiment pas. Mais si je suis encore éveillée à cette heure tardive...
Que mon cerveau guide tout seul mes mains sur mon clavier c'est surement que c'est nécessaire (elle est un peu pareille Carrie Bradshaw non ?). Ca fait 18 ans que je suis une fille de divorcés, la majorité, youpi ! 18 ans que mes parents autour d'une table ronde ont décidé un jour comme ça d'annoncer à mon frère et moi qu'ils allaient divorcer. Je vous arrête tout de suite à l'époque c'était pas très à la mode, enfin du moins j'avais pas l'impression. Mais plus les années passent et plus je trouve ça carrément flippant, tout le monde divorce ou quoi ? Non franchement c'est flippant ! Si je fais le bilan de ces 18 années je dirais sans aucun doute que les 2 premières étaient passables les 12 suivantes assez terribles et les 4 dernières, enrichissantes. Je sais ce que vous vous dites "12 années terribles ?" Franchement j'ai pas trouvé d'autre mot, quand mon père a décidé d'aller vivre à 800 kilomètres et de donner signe de vie que très rarement (trop rarement) là les choses se sont compliquées, et pour le coup j'étais une vraie fille de divorcés. Mes parents ne se parlaient plus, ne se voyaient plus ... j'étais une vraie de vraie fille de divorcés. Ces 12 années, j'ai franchement pas compris cette décision et pourtant j'ai essayé, je vous jure. Alors en bonne adolescente chiante (j'étais plus que chiante) , je faisais souffrir la seule personne de mon entourage proche, ma mère. La pauvre, j'étais désespérément insupportable. Non pas par-ce-que j'étais fille de divorcés, non franchement plus les années passaient plus c'était à la mode, donc ça allait, mais plutôt par-ce-que le paternel avait planté sa tente Quechua dans le Nord de la France. Elle y est toujours plantée si vous vous posez la question, à croire que le Nord c'est stylé, ouais ... Donc forcément j'ai piqué ma petite (grosse) crise d'adolescence, j'en ai voulu à la terre entière, tout était signe de prise de tête, j'ai redoublé ma seconde, le bon cliché de la fille de divorcés quoi ! Pendant ces 12 années je criais haut et fort que jamais au grand jamais je ne voudrais me marier (depuis j'ai changé d'avis, bah oui j'suis pas bête non plus...) j'ai aussi beaucoup jalousé et admiré les familles "parfaites" de mes "copines" mais j'étais avant tout et surtout une adolescente triste et incomprise. Puis ces 12 années sont passées et je me suis rendue compte que pour le coup être fille de divorcés c'était carrément moderne, tout le monde est un gosse de divorcés, du coup t'a toujours un sujet en commun avec un inconnu qu'y est né dans les années 90 (le plan drague parfait pour certains). Outre le fait d'être carrément dans les rouages de notre époque je me suis rendue compte que c'était franchement mieux comme ça. D'avoir une mère et un père là bas (enfin même si j'espère en cachette qu'il revienne ici). C'est vraiment mieux, et ils ont bien fait de nous éviter à moi et mon petit frère des disputes interminables ou bien des choses qu'on auraient pas aimé voir. Non franchement bien joué, on a pas eu le temps de connaître cette fameuse phase de crise conjugale. C'est pour ça que je n'ai pas tout compris tout de suite, car je n'ai rien vu venir. Mais aujourd'hui je me dis que c'est mieux comme ça.  J'ai même pas envie de les voir ensemble à une même tablée un soir de Noël ou pour mes 30 ans ... non ils sont trop différents, et puis je me suis habituée comme ça et oui c'est vrai c'est plus simple, on ne prend pas le risque de raviver de vieux souvenirs. Tout cela pour vous dire que je suis une fille super moderne avec une maman tout aussi moderne. Mais la meilleure des choses dans tout ça, c'est qu'il me reste encore de longues années en tant que fille de divorcés.



6 commentaires

  1. Bel article même si moi ça me désole des parents qui divorcent, les photos sont trop chouww :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont les choses de la vie, et franchement des fois c'est mieux ainsi.
      Bisous :)

      Supprimer
  2. Mère divorcée, je comprends ce que tu écris
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sympa de savoir que des mamans divorcées lisent cet article !
      Bisous.

      Supprimer